La surchauffe des séries médicales

Cet article ne contient pas de spoiler, lisez le en toute tranquillité !

L’hôpital, dans la vraie vie, est évidemment beaucoup moins glamour qu’à la télévision : beaucoup moins de brushings déjà, surtout après des gardes de 48h, on passe plus de temps à soigner les gens et courir partout plus que concrétiser avec Dr Mamour dans les salles de repos et les locaux sont plus souvent ternes, surchargés et sans assez de moyens que tout en inox et en verre

Chaque nouvelle rentrée amène son lot de nouvelles séries. Parmi elles, un certain nombre portent sur le milieu médical. Depuis le succès d’Urgences, et plus tard de Grey’s Anatomy et Dr House, toutes les chaînes ont l’ambition de présenter LA série qui saura reprendre le flambeau. Malheureusement, peu d’entre elles arrivent à innover, ou à capter l’attention du public. Rares sont celles qui arrivent à dépasser les treize épisodes fatidiques avant d’être annulées.

Pour aujourd’hui, voici une petite liste des pontes du département, alias les séries cultes:

  1. Grey’s Anatomy   

15 ans que Grey’s Anatomy règne sur le genre des séries médicales. Un crash d’avion, deux fusillades, une bombe oubliée dans un patient et beaucoup trop d’internes sans grand intérêt plus tard, la série a un peu vieillie ; du cast d’origine, il ne reste plus que Meredith, Alex, Miranda et le chef (même si ça fait longtemps qu’il n’a plus été chef), la plupart des autres acteurs ayant quitté la série.

Malgré les catastrophes annuelles, les intrigues qui commencent à se répéter et des nouveaux personnages de moins en moins intéressants, Grey’s Anatomy reste quand même LA série médicale girly de ces dernières années, celle qui repousse les limites de tes glandes lacrymales et te fait croire que tu comprends ce que « NFS, IONO, G5% » veut dire. Quinze ans après, on se demande encore si Meredith sera un jour heureuse, si le chef prendra un jour sa retraite, si Jackson et April se réconcilieront enfin…

  1. Urgences

Même si elle n’est plus diffusée, il est indéniable qu’elle est la pionnière du genre. Pour l’anecdote, en quinze ans, leur hôpital aura vu non pas un mais deux hélicoptères se crasher sur leur toit, l’intégralité du cast de départ partir (en même temps en 331 épisodes ça semble normal) et aura fait pleurer l’Amérique entière en tuant l’un de leurs personnages phares d’une tumeur au cerveau (oui, Shonda Rhimes n’avait rien inventé).

Malgré le fait qu’elle commence un peu à dater question esthétique et même médecine, elle aura eu le mérite de montrer la frénésie des urgences, les patients qui s’enchaînent et qu’on oublie vite malgré des histoires parfois tragiques. Elle a aussi eu le courage d’aborder des thèmes parfois tabous à la télévision, et ce parfois dès sa première saison: le sida, les violences conjugales,  la naissance d’un enfant handicapé et le sujet toujours polémique de l’assurance santé aux Etats-Unis. De plus, c’est grâce à elle qu’on a découvert Mr Nespresso lui-même: George Clooney.

  1.  Scrubs

Bien que ce soit une sitcom comique, Scrubs reste une des séries les plus réalistes qui soit sur le monde hospitalier. D’abord parce qu’ils font l’effort de montrer TOUTES les personnes qui y travaillent (et oui, il n’y a pas que des médecins et infirmières, mais aussi l’administration, les agents hospitaliers, les kinésithérapeutes, les aides-soignantes qui sont aussi essentiels à son bon fonctionnement). De plus, JD et ses collègues traitent majoritairement des personnes âgées, des maladies pas aussi trépignantes que les chirurgies hors du commun de Grey’s Anatomy mais qui font effectivement le quotidien d’un service de médecine générale. En plus d’être hilarante, la série a aussi nombre de personnages attachants mais aussi des moments touchants et justes sur le métier de soignant, mais aussi tout simplement sur la vie d’adulte.

  1. Dr House

A t-on encore besoin de présenter le Sherlock Holmes de la médecine ? Celui qui est aussi désagréable que génial, toujours flanqué de ses trois associés et qui repousse les limites de l’éthique médicale à chaque épisode ?

L’originalité de House, c’est qu’il s’agit plus d’une véritable enquête pour trouver le diagnostic du patient de la semaine, que d’une série montrant la vie d’un médecin. Son humour acide et son caractère misanthrope le rendent différent des autres médecins qu’on trouve maintenant à la télévision: il n’a pas honte de dire qu’il n’est intéressé que par le diagnostic, la réponse à  son énigme, plus qu’à la vie et au confort de son patient. Mais en même temps, c’est aussi pour ça qu’on l’aimait!

Partie 2 à suivre: les séries toujours en diffusion!

Nous contacter

Envie de nous dire bonjour ? N'hésitez pas ! Nous sommes à votre écoute !

Not readable? Change text. captcha txt